Version intégrale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Version intégrale

Message par ChaAy le Ven 14 Nov - 22:22

ETUDE SUR LES CONTRE-ATTAQUES
Révision 1b

ATTENTION : CETTE ETUDE NE TIENT PAS COMPTE DE LA REFORME DU 07/12/09 SUR LA CONTRE-ATTAQUE, QUI A REVOLUTIONNE LA TACTIQUE. ELLE AUTORISE NOTAMMENT PLUS DE 3 CA PAR MATCH



Extrait de la réforme :

Changements aux contre-attaques et au pressing
Actuellement [ndlr : c'est-à-dire en décembre 2009], la probabilité d’obtenir une contre-attaque diminue après chaque contre-attaque déjà obtenue (même chose pour le pressing). Il était donc facile d’arriver à une telle situation mais bien plus compliqué de la reproduire plus tard dans le match.

Dans le nouveau moteur [ndlr : mis en place actuellement], la probabilité d’obtenir une contre-attaque (ou de contrer une attaque grâce au pressing) reste plus ou moins la même pendant tout le match. Le moteur ne modifiera que légèrement cette probabilité selon votre niveau dans la tactique et selon le nombre de faits de match que vous aurez déjà eus plus tôt dans la rencontre. En gros, cela signifie que la probabilité d’obtenir beaucoup de faits de match liés à la contre-attaque ou au pressing est plus grande mais la probabilité de ne pas en avoir sera tout aussi grande.

Pour ces deux tactiques, le niveau que vous aurez dans celles-ci deviendra beaucoup plus important : les équipes ayant un haut niveau dans la tactique concernée auront de meilleurs résultats (et celles ayant un bas niveau auront des résultats pires). Sachez également que le pressing a été rendu bien plus fort qu’auparavant (mais pas pour les équipes ayant un niveau bas dans cette tactique) ; si votre équipe est bonne en pressing, vous pourrez contrer davantage d’attaques par rapport à avant.

Ces deux tactiques sont valables pour toutes sortes d’occasions normales (ouvertes et exclusives) dans le nouveau moteur.

Lien : Editorial in game sur les modifications du pressing et de la CA




L'étude que vous lisez contient donc des parties entières obsolètes, mais elle reste intéressante pour mieux comprendre la logique de la CA. Attention à bien sélectionner les parties toujours valables et celles qui ne le sont plus. Pour plus d'infos, n'hésitez pas à poster un commentaire, ou pour aller plus vite, à poser une question sur le forum de la CAST ou à me contacter directement en message privé, de préférence sur l'interface de hattrick.




Préambule

Pourquoi avons-nous fait une révision de la première version de cette étude ?

Tout d'abord, nous avons recueilli plus de données, et cela nous a permis de mieux comprendre certains aspects laissés en suspens. Ensuite, la correction effectuée par les développeurs permet aujourd'hui de mieux repérer les actions réalisées par CA.


Objectif

Evaluer les aspects positifs et négatifs de la tactique, ses points forts, et les conditions nécessaires pour l'utiliser avec succès.


Avant-propos


Il est souvent question dans cette étude de comparaisons en pourcentages, je pense qu'il vaut mieux expliquer de suite la formule que nous avons utilisée pour faire ces comparaisons.
Tout d'abord, nous avons converti les évaluations en chiffres : catastrophique très bas correspond à 1, catastrophique bas à 2, etc
Ainsi, la formule est la suivante:

ValA^x
______________
ValA^x + ValB^x

L'exposant varie selon la comparaison que l'on utilise, il est égal à 3 pour la comparaison entre les valeurs du milieu, et 3,6 pour la comparaison entre les valeurs de l'attaque et de la défense.

Ainsi, on obtient un pourcentage. Plus ValA est supérieur à ValB, plus le pourcentage est élevé.
Nous savons que le moteur de jeu de hattrick utilise cette formule, avec un exposant 1, pour calculer la possession de balle, aussi, nous verrons par la suite que les exposants ont été établis de telle sorte que le résultat puisse être une probabilité.

En annexe, vous trouverez un petit outil qui fait automatiquement les calculs exposés dans ce texte et qui peut aider à établir sa composition.

Filtres

Afin que les graphiques soient fiables, et pour séparer les facteurs à analyser des autres facteurs qui influencent la variable à l'ordonnée, nous avons introduit des filtres.
Ceux-ci consistent à isoler les données à analyser, pour faciliter la compréhension. Par exemple, si on note dans le graphique sur l'attaque (où la courbe monte progressivement), que la note de CA monte lorsque la note d'attaque monte, nous pouvons nous contenter de montrer uniquement dans le graphique les matchs où la note de CA est excellente et formidable, afin d'éviter l'interférence. Cela réduit inévitablement les données à disposition, mais c'est justement pour cela que nous avons eu besoin d'une base de données importante.
Pour évaluer la nécessité d'un filtre attaché à chaque graphique, nous en avons inséré d'autres qui illustrent la moyenne des facteurs qui rentrent en jeu, par exemple, pour l'apparition d'une CA. Ces filtres découpent des intervalles dans le graphique pricipal.
De cette manière, nous pouvons considérer que le graphique est fiable si tous les autres graphiques sont plats.


Formules

Nous tenons à souligner que nous ne prétendons pas avoir trouvé les formules exactes du moteur de jeu de hattrick, mais nous pensons avoir une bonne approximation, toujours très utile pour évaluer les aspects d'une partie. Nous avons retenu les formules qui sont dans l'outil associé.




Dernière édition par ChaAy le Lun 11 Avr - 22:59, édité 10 fois

_________________
Contre la loi du milieu, pour le terrorisme de la Contre-Attaque !
avatar
ChaAy
Admin

Nombre de messages : 78
Age : 38
Equipe : ST Baan Buun
Division : IV.11
Date d'inscription : 07/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://ht-contre-attaque.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Description - intro

Message par ChaAy le Ven 14 Nov - 22:34

DESCRIPTION

Dans la première étude, nous avions utilisé une base de données de 1.000 matchs. Pour cette révision, nous sommes arrivés à récolter plus de 26.000 matchs : les résultats obtenus seront certainement plus exacts.
Nous n'avons par contre pas tenu compte des SE car ils adviennent selon les joueurs alignés sur le terrain, comme le stipule le règlement, et il aurait été inutile de les considérer sans connaître les caractéristiques et les spécialités de ces joueurs.

L'exposé de l'étude correspond aux phases de la CA :
Comment une contre-attaque émerge et se concrétise ?
_ L'adversaire manque une action,
_ Le niveau de CA permet de renverser le cours de l'action,
_ L'attaque de son équipe concrétise l'occasion.

Cet enchainement fondamental a été confirmé par l'étude.
Dans la première version de celle-ci, nous faisions remarquer que les CA créées par la note de CA n'étaient pas tous cités dans le rapport de match : nous avions chercher à l'expliquer en accord avec le règlement en liant la qualité de l'attaque à la création des CA. Mais les développeurs avaient fait une erreur qu'ils ont corrigée depuis (rien de grave pour nous) : nous avons simplement corrigé un bug. En tout cas, maintenant, chaque CA est retranscrite dans le rapport de match. Même si la modification est uniquement graphique, et ne change rien au résultat du match, elle a une importance particulière pour nous car elle nous permet de voir les CA qui n'ont pas abouti à un but.
Si la probabilité de la concrétisation est la même que pour une action classique, nous aurions dévoilé un aspect important du moteur de jeu.


Plus de 10 actions dans un match ?

Dans certains matchs, la somme du nombre d'actions classiques et du nombre de CA est supérieure à 10, cela signifie simplement que l'action échouée à partir de laquelle se développe la CA peut aussi être reportée dans le rapport de match.
Toutefois, il y a des cas où la CA arrive plus d'une minute après la dernière action manquée. Elle peut apparaître jusqu'à 10 minutes après, mais tous les cas, elle est reportée avant tout autre événement notifié dans le rapport de match.
Au premier coup d'oeil, il semble irréaliste qu'une CA naisse 10 minute après l'action manquée, et on pourrait croire à un bug. Mais les développeurs n'ont probablement aucun intérêt à faire comprendre à partir de quelle action arrive la CA et préfèrent retarder l'événement afin de rendre le rapport plus homogène.
En résumé, il y a 10 actions classiques dans un match, et les CA arrivent suite à une attaque adverse échouée, qui peut être citée ou non dans le rapport de match.

Nous ajouterons par ailleurs qu'il n'y a pas de relation entre le côté où se joue la CA et le côté où a été tentée l'action qui l'a précédée.

L'effet miroir ?

Cette théorie très répandue. Elle considère que les actions ont tendance à se dérouler sur le secteur où l'attaque est la plus forte, ou bien que les actions décrites dans le rapport de match sont les plus dangereuses, donc celles où le rapport attaque/défense est le plus élevé.
Certains soutiennent que les actions ont une probabilité plus grande de se dérouler là où le secteur d'attaque est le plus fort, d'autres disent qu'il se déroule plus de 10 actions dans un match, et que le moteur de jeu ne relate que les attaques les plus dangereuses.
Il faudrait une étude spécifique sur le sujet, et plus approfondie pour tenter de comprendre si l'effet miroir existe réellement, et comment il fonctionne.
Dans tous les cas, nous pouvons ici affirmer que pour ce qui concerne les CA, comme toutes les actions sont relatées dans le rapport de match, il a été facile de démontrer que cet effet n'existe pas. Les CA se distribuent selon la probabilité normale des attaques : 52% environ sur les côtés, 38% au centre et 10% sur des coups de pied arrêtés. Il n'y a aucun effet dû aux différences de niveau des secteurs de l'attaque.
Il a suffit de filtrer les matchs où l'équipe qui jouait en CA n'avait qu'une aile forte pour le prouver.


Dernière édition par ChaAy le Mer 26 Nov - 4:52, édité 3 fois

_________________
Contre la loi du milieu, pour le terrorisme de la Contre-Attaque !
avatar
ChaAy
Admin

Nombre de messages : 78
Age : 38
Equipe : ST Baan Buun
Division : IV.11
Date d'inscription : 07/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://ht-contre-attaque.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

1. Facteurs qui influencent la création des CA. -- 1.1. La possession

Message par ChaAy le Ven 14 Nov - 22:37

1. Facteurs qui influencent la création des CA

Reprenons ici brièvement les points essentiels pour la CA :

-> La possession : elle influence, même si elle n'est pas fondamentale. Mais nous vous conseillons de comparer les valeurs des milieux en employant l'exposant décrit au début, plutôt que de considérer la possession en elle-même.

-> La défense : elle est importante dans la création des CA, mais son importance fondamentale reste d'éviter les buts de l'adversaire. Si la défense ne remplit pas cette fonction, avoir des CA ou non n'est devient un problème annexe...

-> Note de la tactique selon Hatstats : c'est le paramètre vraiment influent (voir plus bas)

-> L'attaque : elle servira à la réalisation des CA, mais n'a rien à voir avec la création des CA.

Pour des précisions ultérieures, nous expliquons que les deux premiers facteurs, ou bien l'assignation des actions et la force de la défense comparée à l'attaque adverse, concourrent à la décision du nombre d'actions qui contreront l'adversaire. Pour chacune de ces actions contrées, il y aura une probabilité de la transformer en CA, calculée justement par la note de CA relative à la force des équipes, ou bien, le troisième paramètre, nous entrerons dans les détails par la suite.


La possession
(ou probabilité de créer une action en sa faveur)

C'est le pré-requis implicite pour la création de CA : plus l'adversaire a d'actions, plus il y a de chances de le contre-attaquer.
Le graphique suivant confirme l'hypothèse, même si la différence est au maximum d'environ 0,5 CA, l'explication que nous en avons donné est que, comme vous le saurez, le nombre maximum de CA est limité, dans la quasi-totalité des cas, il ne dépasse pas 3 CA (nous en avons constaté 4 dans quelques matchs, mais le pourcentage est vraiment infime), alors que les actions en faveur de l'adversaire qui doit avoir plus de 50% de possession sont souvent bien supérieures à 5 (voir le graphique sur la répartition des actions en fonction de la possession).
Le graphique suivant a été réalisé en utilisant la formule qui confronte les valeurs des milieux, avec un exposant égal à 3 :

MA^3
____________
MA^3 + MB^3


MA=évaluation du milieu du contre-attaquant et

MB=évaluation du milieu de l'adversaire


graph. 1 : Comparaisons des milieux


(« partite » : matchs)

Filtres : aucun

Défense contre attaque stable à 66 %
Note de tactique selon Hatstats stable à 55 %

Abscisse : comparaison des évaluations avec la formule donnée ci-dessus
Ordonnées : moyenne des CA



Pour compléter le premier, nous reportons ensuite le graphique suivant où apparaît la comparaison entre les valeurs des milieux plus familières : la possession de balle.


Graph. 2 : Possession


Filtres : défense contre attaque < 80 %
Défense contre attaque stable à 60 %, hormis le premier intervalle à 63 %
Niveau de tactique Hatstats stable à 55 %

Abscisse : possession pour le contre-attaquant
Ordonnées : moyenne des CA



Dernière édition par ChaAy le Sam 22 Nov - 4:17, édité 3 fois

_________________
Contre la loi du milieu, pour le terrorisme de la Contre-Attaque !
avatar
ChaAy
Admin

Nombre de messages : 78
Age : 38
Equipe : ST Baan Buun
Division : IV.11
Date d'inscription : 07/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://ht-contre-attaque.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

1. Facteurs qui influencent la création des CA -- 1.2. La défense

Message par ChaAy le Ven 14 Nov - 22:53

La défense

C'est la variable qui entre en jeu dans la première phase, où l'action de l'adversaire est bloquée. Evidemment, si votre défense n'est pas en mesure de l'arrêter, votre équipe ne pourra pas contre-attaquer...
Le graphique, filtré lui aussi, montre l'importance de la défense, surtout lorsqu'elle est sous les 50 à 60 %, où elle donne à l'adversaire trop de chances de conclure les actions.

Graph 3 : Moyenne de la défense



Filtres :
Niveau de la tactique compris entre 58 et 60 %
Comparaison milieux comprise entre 13 et 16 %

Abscisse : comparaison entre votre défense et l'attaque de l'adversaire
Ordonnée : moyenne de CA obtenues


Dernière édition par ChaAy le Sam 22 Nov - 4:18, édité 1 fois

_________________
Contre la loi du milieu, pour le terrorisme de la Contre-Attaque !
avatar
ChaAy
Admin

Nombre de messages : 78
Age : 38
Equipe : ST Baan Buun
Division : IV.11
Date d'inscription : 07/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://ht-contre-attaque.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

1. Facteurs qui influencent la création de CA -- 1.3. Le niveau de CA

Message par ChaAy le Ven 14 Nov - 22:58

Le niveau de la tactique

Rappel du manuel :
« Le niveau de la tactique [CA] dépend : de la somme des capacités de défense et de passe de vos défenseurs. La passe est deux fois plus importante que la défense. »

En réalité, il ne faut pas regarder le niveau de la tactique brut, mais le confronter avec autre chose (merci à Diamante qui l'a fait remarquer le premier, au temps où les dinosaures étaient encore tous des enfants !). Les règles le confirment :
« L’effet de votre tactique dépendra également de la caractéristique principale de vos joueurs et de celle des joueurs de votre adversaire.[...] Par exemple, une tactique de niveau « honorable » sera plus efficace si la caractéristique principale moyenne de vos joueurs (et celle de votre adversaire) est « honorable » plutôt que « titanesque ». »

Il faut faire une précision importante ici, pour corriger une erreur de la première version de cette étude : j'avais fait une grossière erreur sur excel (j'en suis profondément confus...). Nul besoin de la décrire, je me contenterai d'en donner ici la correction. Le niveau dans la tactique doit être comparé, non pas seulement avec la défense, mais avec la somme des évaluations de défense et d'attaque de sa propre équipe, et de celle de l'adversaire, en excluant les notes de milieu.
Pour évaluer numériquement l'ensemble des évaluations, nous avons utilisé l'indice Hatstats (en soustrayant les notes de milieu), nous ne retenons pas le même que le moteur de jeu, mais c'est l'approximation la plus connue : la valeur réelle est inconnue par principe.

Voici un graphique dans lequel nous avons fixé les valeurs de hatstats (défense et attaque) de l'adversaire entre 90 et 95 et le niveau de CA à honorable.
Nous représentons ainsi sur l'abscisse la somme des valeurs de défense et d'attaque du joueur de CA, et sur l'ordonnée la moyenne des CA. Comme vous pouvez le constater, la moyenne décroît lorsque les évaluations du joueur augmentent. Ainsi, on démontre bien qu'avec une meilleure équipe, si le niveau de tactique reste le même, l'efficacité de la CA diminue.


Graph 4 : Moyenne de CA selon la somme des notes de défense et d'attaque du contre-attaquant



Filtres :
Niveau de CA honorable
Notes de défense + attaque de l'adversaire entre 90 et 95

Abscisse : somme des notes de défense et d'attaque du contre-attaquant
Ordonnée : moyenne des CA


Le graphique 5 montre l'analyse du rapport entre le niveau de la CA et les notes de l'adversaire. On constate que cette comparaison est extrêmement utile pour déterminer la moyenne des CA obtenues au cours du match.

Graph. 5 : Niveau de CA / Valeur de l'équipe adverse


Abscisse : niveau de CA
Ordonnée : moyenne de CA

Filtres :
Défense contre Attaque : 60-90 %
Résultats :
Défense contre attaque compris entre 70 et 80 %
Comparaison du milieu comprise entre 14 et 16 %



La formule utilisée pour obtenir la comparaison est :

Note de tactique^1,2
________________________________
Note de tactique^1,2 + Hatstats /24

Nous avons établi à partir de ce constat un autre graphique plus détaillé.
Nous avons regroupés les résultats par intervalle sur l'axe horizontal, selon la même formule (entre 0 et 35, entre 35 et 40, etc).
Dans chacune de ces intervalles, apparaissent 3 barres correspondant au nombre de CA obtenues dans le match : 0, 1, 2 et 3 (nous avons constaté de très rares matchs où 4 CA ont été créées, grâce à des CA spontannées, mais le pourcentage est trop faible pour apparaître).
Il va de soit que la somme de chaque intervalle fait 100 %. Comme on peut le constater, le pourcentage des matchs avec 0 CA décroit à mesure que la valeur augmente. Et plus la valeur augmente, plus on a de chances d'obtenir des CA.
Si vous arrivez à prévoir la note de tactique en CA que vous ferez, vos valeurs hatstats et celles de votre adversaire, vous pourrez vous faire une idée du nombre de CA que vous pourrez vous créer avec ce graphique.


Graph. 6 : Niveau de CA / Hatstats de l'adversaire / Nombre de CA



Filtres : Défense entre 60 et 90 %,
Comparaison des milieux entre 14 et 16 %
Quelques imprécisions dans les deux premiers intervalles dues à un nombre de données trop faibles.


Voici un autre graphique similaire, dessiné avec des courbes, avec les mêmes données :

Graph. 7 : Distribution des CA



En bleu marine : 0 CA, en rose : 1 CA, en rouge : 2 CA et en cyan : 3 CA


Dernière édition par ChaAy le Dim 23 Nov - 0:36, édité 4 fois

_________________
Contre la loi du milieu, pour le terrorisme de la Contre-Attaque !
avatar
ChaAy
Admin

Nombre de messages : 78
Age : 38
Equipe : ST Baan Buun
Division : IV.11
Date d'inscription : 07/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://ht-contre-attaque.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

1. Facteurs qui influencent la création de CA - 1.4. Proba de CA dégressive

Message par ChaAy le Ven 14 Nov - 23:06

La probabilité de mener une CA diminue après en avoir marqué une première

Comme nous l'avons déjà dit, le nombre de CA créé dépend de la possession et de la comparaison entre sa propre défense et l'attaque adverse, ces facteurs combinés agissent d'une manière importante sur le graphique qui suit.
Ainsi, ne pouvant pas reporter tous les cas possibles, et dans le but d'aider le mieux possible ceux qui préparent une CA, nous avons décidé d'aller plus loin, et de couvrir au moins les probabilités de contre-attaquer une simple action. (Merci à Purple50141 pour les éléments théoriques particulièrement utiles qu'il a apportés ici).

Nous sommes partis du présupposé (qui s'est depuis révélé partiellement erroné) qu'à chaque action manquée par l'adversaire, correspond une probabilité égale de CA, durant tout le match.
Mais ceci ne convient pas : en fait, en prenant uniquement les parties avec 1 ou 2 CA (celles avec 3 rejoignent la limite, et donc, déplaceraient la moyenne) : nous avons eviron 65 % de CA qui se vérifient dans un premier temps. Aussi, ce présupposé est inexact.

Nous avons donc évalué les autres possibilités (Un grand merci à Dott_Divine pour l'observation), et nous avons fait l'épreuve suivante en posant l'hypothèse que la probabilité de contre-attaquer change après avoir obtenu un but grâce à une CA.

Ainsi, il y aurait une probabilité « p1 » de contre-attaquer une action au début, une autre « p2 » (plus basse), après avoir marqué par une CA, et une autre « p3 », encore plus basse, après avoir contre-attaqué une deuxième action avec succès.

Pour calculer cette probabilité, nous avons cherché les matchs dans lesquels toutes les actions étaient citées, en exploitant le fait que le total des actions est égal à dix, et qu'il se répartit équitablement entre les deux mi-temps. De cette manière, et avec quelques améliorations ultérieures (merci à ilaste et au collègue sermak), nous avons calculé cette probabilité, en la reportant à la comparaison entre la note de tactique et la note Hatstats.
Il en résulte 3 courbes dans le graphique suivant :

Graph. 8 : Chances de marquer 1, 2 et 3 CA


Courbe bleu marine : « p1 »
Courbe cyan : « p2 »
Courbe rouge foncé : « p3 »

Filtres : ?

Abscisse : Niveau de CA / Valeur de l'adversaire
Ordonnée : Pourcentage de CA réussie



Comme on peut le constater, la probabilité « p1 » est plus importante que la probabilité « p2 », et encore plus que « p3 ».
Les courbes, assez nettes, ne sont pas linéaires, ceci s'explique en partie avec les données filtrées pour obtenir les conditions particulières qui nous intéressaient, et en partie par le fait que nous n'utilisons pas la même comparaison (si toutefois on considère nos facteurs exacts) que le moteur de jeu.

Nous pouvons faire l'hypothèse que le moteur de jeu ne considère pas les Hatstats, mais a son propre mode de calcul pour déterminer la force d'une équipe. Cela nous amène à réitérer le conseil que nous avons déjà formulé : faites attention à ne pas prendre les valeurs de Hatstats comme une vérité absolue sur les capacités d'une équipe : elles ne sont qu'une approximation.

L'outil sur la prévision des CA (que vous pourrez trouver dans les liens), utilise ces trois probabilités.


Dernière édition par ChaAy le Sam 22 Nov - 4:33, édité 5 fois

_________________
Contre la loi du milieu, pour le terrorisme de la Contre-Attaque !
avatar
ChaAy
Admin

Nombre de messages : 78
Age : 38
Equipe : ST Baan Buun
Division : IV.11
Date d'inscription : 07/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://ht-contre-attaque.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

1. Facteurs qui influencent la création de CA -- 1.5. Quel rôle joue l'attaque ?

Message par ChaAy le Ven 14 Nov - 23:07

L'attaque

Nous avons déjà commencé à en parler dans l'avant-propos, c'est la variable qui est prise en compte dans la troisième phase de la CA et qui intervient sur la concrétisation des actions. L'idée qu'on s'en est fait, est qu'elle fonctionne de la même manière que la réalisation des actions normales, et l'analyse des données sur la réalisation le confirme.
Comme nous l'avons déjà écrit, il a été plutôt aisé de réaliser le graphique pour la réalisation des CA, nous le reporterons plus bas, dans le paragraphe dédié à la réalisation.


Dernière édition par ChaAy le Sam 22 Nov - 4:34, édité 2 fois

_________________
Contre la loi du milieu, pour le terrorisme de la Contre-Attaque !
avatar
ChaAy
Admin

Nombre de messages : 78
Age : 38
Equipe : ST Baan Buun
Division : IV.11
Date d'inscription : 07/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://ht-contre-attaque.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

2. Autres considérations -- 2.1. Répartition des actions

Message par ChaAy le Ven 14 Nov - 23:12

2. Autres considérations importantes

Pour toutes les tactiques, mais en particulier pour la CA, il ne suffit pas d'optimiser son efficacité : il faut penser avant tout au résultat final.
Et penser que même si on réussit à placer 2 ou 3 CA, si l'adversaire marque 4 buts, ce sera un match à vite oublier.


Répartitions des actions

Nous allons tout d'abord étudier comment les actions sont réparties dans un match, en ce sens, nous avons pu noter les idées plus ou moins confuses et surtout bien différentes entre les managers.

Certains disent que le chiffre de la possession – que l'on voit à la fin de chaque mi-temps – détermine d'une manière certaine le nombre d'actions pour chaque équipe. D'autres disent que la possession détermine pour chaque action une probabilité qui déterminera l'équipe qui bénéficie de l'action. D'autres disent aussi qu'il y a plus de dix actions dans le match, mais que seules les dix plus importantes apparaissent dans le rapport de match. [ndt : cette hypothèse a été infirmée par le nouveau texte du manuel : « Lors de chaque match, 10 attaques de base (comme expliqué ci-dessus) ont lieu. La plupart d'entre elles figurent dans le rapport de match sauf celles qui sont peu dangeureuses. »].

Nous avons construit un graphique où l'on peut voir la distribution des actions selon la possession de balle. Pour cela, nous avons analysé les matchs où le nombre d'actions citées varie entre 8 et 10. La base de données est la même que celle qui a servi pour l'étude, mais le résultat est le même que si nous avions utilisé des matchs où les équipes avaient utilisées d'autres tactiques que la CA (ou aucun tactique). D'autres études similaires basées sur des matchs où les équipes n'utilisaient pas de tactique nous ont confirmé ces résultats.

Graph. 9 : Distribution des actions selon la possession



Abscisse : Pourcentage de possession
Ordonnée : Pourcentage d'actions


Comme on peut le constater, la courbe est exponentielle, aussi, il faut exclure de suite l'idée selon laquelle la possession détermine la probabilité de se voir assigner l'action.
Dans l'étude précédente, nous avions obtenu une équation qui décrit cette courbe, mais nous avons décidé de la modifier pour obtenir une formule qui soit plus maniable par un moteur de jeu informatique et par nous-même. La formule, déjà établie plusieurs fois auparavant est similaire à celle de la réalisation, c'est celle-ci :

MA^3
____________
MA^3+MB^3

MA : Milieu de l'équipe A
MB : milieu de l'équipe B

Nous avons essayé plusieurs équations avant d'établir celle-ci, elle permet le meilleur compromis possible, comme vous le verrez dans le graphique suivant.

Nous avons testé la formule qui suppose une probabilité d'affectation à chaque action. Mais il faut se méfier du graphique suivant : la courbe décrit une augmentation linéaire des actions en fonction de la possession.

Graph. 10 : Comparaison des milieux et pourcentage des actions


Filtres :
Défense contre attaque > 20 %
Nombre d'actions totales du match > 7
Résultats :
réalisations stables à 40 %, pour le contre-attaquant, comme pour son adversaire
En jaune, l'équation x=y

Abscisse : comparaison des milieux
Ordonnée : pourcentage théorique des actions



Il est évident que le graphique 9 décrit bien mieux que le graphique 10 la réalité.

Revenons donc au graphique 9. Nous pouvons noter qu'il y a une variation notable de la probabilité autour de 50 %. Aussi, avoir une possession légèrement supérieure à 50 % peut nettement accroître le nombre d'actions : en ayant 54 % de possession, on a 64 % d'actions en moyenne, et en ayant 60 % de possession, on peut avoisinner les 80 %.

Nous vous laissons le soin d'analyser selon le match s'il vaut mieux avoir la possession ou non.


Dernière édition par ChaAy le Sam 22 Nov - 4:34, édité 2 fois

_________________
Contre la loi du milieu, pour le terrorisme de la Contre-Attaque !
avatar
ChaAy
Admin

Nombre de messages : 78
Age : 38
Equipe : ST Baan Buun
Division : IV.11
Date d'inscription : 07/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://ht-contre-attaque.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

2. Autres considérations -- 2.2. Concrétisation des actions

Message par ChaAy le Ven 14 Nov - 23:18

Concrétisation des actions

[ndt : ce graphique peut prêter à confusion : HT-Bjorn a dit lui-même : "Titanic attack against Titanic defence doesn't give you 50% chance to score? Absolutely not." (une attque titanique n'a absolument pas 50 % de chance de marquer contre une défense titanique)]


Comme nous l'avons déjà dit, nous supposons que la concrétisation des actions classiques est égale à celle des CA et nous utilisons ce graphique, beaucoup plus simple à obtenir, qui se réfère aux CA.
Comme pour celui qui compare le milieu, nous avons essayé de nombreux exposants pour trouver celui qui nous a donné le meilleur résultat, qui est différent de celui qui est utilisé pour la comparaison des valeurs, la formule utilisée est la suivante :

Att^3,6
_______________
Déf^3,6+Att^3,6


Graph. 11 : Concrétisation des actions


Aucun filtre n'a été utilisé

Abscisse : Comparaison entre l'attaque et la défense adversaire (selon la formule décrite en avant-propos)
Ordonnée : Probabilité de marquer
En jaune, la droite x=y



Comme nous pouvons le constater, le graphique reste légèrement imprécis, mais les variations sont très faibles, de l'ordre de 1 à 2 %, jusqu'aux derniers intervalles où la courbe décroît de manière plus importante. La courbe obtenue est donc très proche de la ligne droite x=y.

Ainsi, si l'on regarde bien les formules que l'on a utilisées, nous pouvons affirmer que dans les confrontations, la défense est favorisée vis-à-vis de l'attaque. Par exemple, une attaque excellente aura moins de chances de marquer contre une défense faible, qu'une défense excellente aura de chance de bloquer une attaque faible.
L'explication de ce phénomène se trouve peut-être dans les autres facteurs qui influencent la probabilité de marquer le but suite à une action, comme la confiance de l'équipe (qui agit aussi sur les évaluations). La chance de réussite peut aussi varier après une action réussie ou échouée.

Nous vous laissons là encore le soin de composer votre équipe selon le match et vos propres conclusions (vous pouvez aussi bien ne pas nous croire et faire comme vous l'avez toujours fait, par exemple !).


Dernière édition par ChaAy le Dim 23 Nov - 6:32, édité 2 fois

_________________
Contre la loi du milieu, pour le terrorisme de la Contre-Attaque !
avatar
ChaAy
Admin

Nombre de messages : 78
Age : 38
Equipe : ST Baan Buun
Division : IV.11
Date d'inscription : 07/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://ht-contre-attaque.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

2. Autres considérations -- 2.3. Domicile/extérieur et coups de pied arrêtés

Message par ChaAy le Ven 14 Nov - 23:19


Domicile / extérieur


Domicile / extérieur

En séparant les données des matchs joués à domicile et à l'extérieur, nous avons cherché à comprendre si en jouant à domicile, on avait un autre avantage qu'une augmentation de possession. Mais nous n'en avons trouvé ni sur la distribution des actions, ni sur la concrétisation (le manuel dit que les équipes qui jouent à domicile sont favorisées, [ndt : il ne parle plus que de la possession aujourd'hui] mais nous n'avons pas isolé les coups de pied arrêtés).
Pour mieux étudier cet effet, il faudrait une autre vérification, avec une base de données plus importante, et qui ne soit pas uniquement prélevée à partir de match en CA.


Coups de pied arrêtés

[ndt : à l'époque où l'étude a été faite, les coup-francs indirects n'existaient pas encore, ils constituent maintenant 33 % des coups de pied arrêtés environ]
Nous avons obtenu un résultat inattendu en analysant la distribution et le pourcentage de concrétisation des CA et des actions qui finissent sur coups de pied arrêtés.
Nous savons qu'environ 9 % des actions classiques finissent sur un coup de pied arrêté. Nous savons d'autre part que 30 % des coup-francs et 75 % des pénaltys sont concrétisés.
Les CA finissent elles aussi dans 9 % des cas par un coup de pied arrêté. Par contre, ce sont automatiquement des coups-francs, et ils arrivent au but dans 45 % des cas.
Après un rapide calcul, on s'aperçoit que 45 % des actions classiques conclues par un coup de pied arrêté finissent dans les buts : finalement, les probabilités d'obtenir un coup de pied arrêté, et de le marquer sont les mêmes avec des actions classiques et des CA.


Dernière édition par ChaAy le Sam 22 Nov - 4:36, édité 2 fois

_________________
Contre la loi du milieu, pour le terrorisme de la Contre-Attaque !
avatar
ChaAy
Admin

Nombre de messages : 78
Age : 38
Equipe : ST Baan Buun
Division : IV.11
Date d'inscription : 07/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://ht-contre-attaque.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

3. Conclusion

Message par ChaAy le Ven 14 Nov - 23:19

3. Conclusion

Nous avons illustré toutes les données et observations que nous avons faites, il ne nous reste plus qu'à vous donner quelques conseils annexes, plus personnels, pour réussir une CA.

Avant tout, il faut aligner une défense qui soit capable d'arrêter la majeure partie des attaques adverses. Souvenez-vous aussi que la réussite des coups de pied arrêtés est exclue du calcul de la concrétisation : ils ne dépendent pas des notes de secteurs, mais d'autres facteurs, comme la caractéristique de coup-franc du tireur et du gardien.

Il me semble qu'on peut obtenir de bons résultats en ayant une défense qui soit supérieure à 80 % (selon la comparaison utilisée dans le paragraphe sur la réalisation), par rapport à l'attaque adverse, surtout si on a une possession nettement plus basse.

Il faut être de même attentif à la manière dont les actions sont distribuées : 38 % au centre, 26 % sur chaque aile et 9 % en coups de pied arrêtés. Ainsi, si vous devez choisir un secteur à mieux défendre, choisissez plutôt le centre [ndt : et surtout, défendez en fonction de l'équipe de l'adversaire].

Il faut ensuite réfléchir à la possession que vous voulez laisser à l'adversaire, sachant qu'en laisser plus pour avoir plus de CA peut s'avérer contre-productif : on laisse plus d'actions à l'adversaire, mais on en a moins... Affaiblir le milieu est souvent un sacrifice à faire pour renforcer les autres secteurs, mais réussir à conserver entre 35 et 40 % de possession est important pour avoir deux actions qui pourraient être décisives.

Il est d'autre part important d'avoir une attaque incisive, en mesure de marquer la plupart des actions que l'équipe se procurera.

Pour créer des CA, ensuite, un bon niveau de tactique est nécessaire, comme dit plus haut, il doit surtout être comparé à ses propres notes et à celles de l'adversaire, en excluant le milieu.

Les formations viables pour une bonne CA sont en règle générale celles où l'on a une défense à 5 joueurs pour optimiser le niveau de tactique et la défense, par exemple 532, avec une aile offensive. Un 442 asymétrique avec une possession équilibrée qui permette d'obtenir plusieurs actions hors-CA pourrait tout aussi bien convenir,. Ou alors, un 442 avec deux ailes offensives. Bref, d'autres formations sont encore possibles, pourvu qu'on respecte les conditions exposées ci-dessus.

Il vous faudra considérer attentivement les événements spéciaux, sachant que les nouvelles règles stipulent qu'on a plus de chances d'en avoir lorsqu'on a plus de possession. En jouant en CA, Poincare vous conseille :

_ Un tireur de coup-franc,
_ Des défenseurs (ou milieux centraux) imprévisibles, s'ils ont des carac défense et passe élevées,
_ Des défenseurs et des milieux joueurs de tête,
_ Un ailier ou attaquant joueur de tête (si on a un ailier avec une très forte primaire),
_ Un ou deux ailiers rapide,
_ Des attaquants imprévisibles.

Nous ne prétendons pas à présenter une liste parfaite des joueurs à SE (même s'il le faudrait^^). Elle serait à aligner aussi selon votre équipe et l'équipe adverse. Vous pourrez trouver dans les liens le site de l'UAMJ où on trouve notamment une étude spéciale sur les SE.

Les spécialités et événements spéciaux sont décisifs dans de nombreux matchs : ne les négligez pas.


Dernière édition par ChaAy le Mar 25 Nov - 0:10, édité 1 fois

_________________
Contre la loi du milieu, pour le terrorisme de la Contre-Attaque !
avatar
ChaAy
Admin

Nombre de messages : 78
Age : 38
Equipe : ST Baan Buun
Division : IV.11
Date d'inscription : 07/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://ht-contre-attaque.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Annexes

Message par ChaAy le Ven 14 Nov - 23:21

4. Curiosités

Parmi les 26.000 matchs récoltés, nous avons constaté 4 CA dans 25 matchs.
10 actions sont citées dans 454 matchs, et 10 actions classiques + 3 CA sont citées dans 11 matchs, voici leur « matchid » :
80518394, 71160910, 70716935, 71194366, 60319697, 71213152, 71255448, 71284170, 71240598, 71266095, 85886134.
Vous comprendrez mieux en les voyant pourquoi nous avons fait le paragraphe : « Plus de 10 actions ? ».

La note de tactique trouvée la plus haute est magique (62318191), la minimum est inexistant (71393119, match joué en 0-1-9 !). [ndt : depuis, plusieurs équipes ont fait l'exploit d'avoir la note parfaite : divin. La première à l'avoir réussi en France est Ortiga avec un 523 : 89002769, sylvain est un autre grand spécialiste, comme le montre ce match : 180324391 gagné 6-2 en CA].

A chaque fois que nous avons pû constater 10 actions dans un match, il y en avait 5 en première mi-temps, et 5 en deuxième.

Les matchs qui ont servi à constituer la base de donnée ont été joué pendant la saison 29 de la ligue italienne.



5. Remerciements


Nous n'avons pas demandé l'aide des fédérations pour cette version, nous avons simplement été aidés par les discussions avec les membres de la FIAD (Federazione Italiana Allenatori [entraineurs] di Difesa).

Un remerciement spécail à ilaste qui a réalisé un programme gestionnaire (www.htworksheet.org), auquel il a ajouté un outil nécessaire pour analyser les matchs (et qui s'occupera bientôt d'implémenter un nouvel outil pour enrichir cette étude [ndt : les outils annexes de calcul de CA]), et à mad145 pour le recueil des matchs.

Espérant vous avoir aidé et sachant que cette étude nous a bien servi à nous-mêmes, nous vous remercions pour votre lecture, en vous faisant la même promesse qu'à la fin de la première version : nous continuerons des études, peut-être sur un autre aspect du jeu. Cette étude a été commencée en octobre 2004, ou même avant – je ne m'en souviens plus – et comme vous le voyez, on ne pourra jamais dire qu'elle est finie.

Je finirais par vous faire une dernière petite requête, légitime selon moi : si vous pensez que cette étude est utile et que vous voulez l'utiliser pour d'autres travaux, ou même simplement pour la citer, je vous prie de citer la source, ou au moins de ne pas vous faire passer pour l'auteur.


Octobre 2006
HomerJay & Sermak

Traduction française (nov. 08 )
ChaAy

_________________
Contre la loi du milieu, pour le terrorisme de la Contre-Attaque !
avatar
ChaAy
Admin

Nombre de messages : 78
Age : 38
Equipe : ST Baan Buun
Division : IV.11
Date d'inscription : 07/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://ht-contre-attaque.forum-actif.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Version intégrale

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum